Partir avant les pluies de Alexandra Fuller

Récit magnifique qui n’a pas le titre de roman car ils s’agit de mémoires, mais celles -ci se lisent comme un roman avec ce petit supplément d’âme car Alexandra Fuller nous livre ici ses mémoires mais aussi ses réflexions sur la vie, le couple, l’identité avec une finesse merveilleuse et beaucoup de légèreté. Le genre de livre où on rêve de relire tel ou tel passage car l’écrivaine parle tellement bien de la vie, de ses choix et de ses douleurs. De plus, il ne s’agit pas de n’importe quelle vie. Alexandra Fuller a passé ses 20 premières années en Rhodésie et en Zambie, dans la ferme africaine de ses parents à la merci des sécheresses, des coups d’états et des guérilla de toutes sortes. Elle a fuit cette insécurité pour vivre avec son mari dans le Wyoming. Mais au moment de faire un choix (quitter ou non son mari) ses racines remontent à la surface.

actualite qui sommes-nous contact
Création SIP