La Voleuse de Robes

Alix Gower est une jeune juive d'origine alsacienne. Installée depuis peu à Paris avec sa grand-mère, Alix rêve de devenir styliste, alors quand son ami Paul lui trouve un place chez Javier, couturier reconnu, Alix est aux anges... Mais cette proposition n'est pas sans contrepartie, Alix va devoir copier, pour la contrefaçon new-yorkaise, les prochaines collections de la maison. Une idée qui ne lui plait pas vraiment, mais Alix s'y pliera malgré tout. Très vite on lui reconnait un talent de couturière et un certain sens de la mode, elle gravit les échelons.
C'est alors que le passé trouble d'Alix et de sa famille refait surface : l'assassinat de son grand-père, artiste peintre, le rôle du comte de Charembourg, son protecteur originaire d'Alsace comme elle... Alix voit sa vie bouleversée.

Dans ce roman foisonnant, Nathalie Meg Evans nous fait découvrir le Paris des années 30, depuis les quartiers chics et les maisons de haute couture, Montmartre, la place du Tertre et ses peintres, ou encore Pigalle et ses cabarets douteux... Plus largement, c'est l'Europe de ces années qui est présentée, à travers l'évocation de la guerre civile espagnole, on sent planer la menace de la guerre de 40-45.
Un romand dense, une histoire partiulièrement mouvementée et des personnages aux portraits intéressants. Une belle lecture.

actualite qui sommes-nous contact
Création SIP