À la table des hommes

L’auteure nous raconte, dans des contrées non nommées, dans un temps de guerre non situé dans le temps, l’histoire d’un héros sans racines autres que animales qui découvre aux contacts d’autres hommes, d’abord la chaleur la tendresse puis la peur et la douleur, plus tard les mots et la pensée qui en découle et enfin l’amitié la plus pure.
Sylvie Germain nous livre un roman à multiples facettes. Il commence comme une fable, continue comme un roman initiatique puis philosophique dans lequel Sylvie Germain nous livre des pages superbes sur Dieu et la bêtise des hommes. On lit confortablement installé dans son fauteuil, se laissant bercer de belles phrases et de réflexions qui élèvent l’esprit et soudain le lecteur se retrouve plongé dans la réalité la plus cruelle et vraie et l’auteure nous laisse pantois, les larmes au bord du cœur et la tête pleine de questions. C’est un roman poignant, intelligent, surprenant aussi. Ce que la littérature peut nous donner de mieux.

actualite qui sommes-nous contact
Création SIP