Le Violoniste

À Moscou, en 1948, Ilia Grenko est un violoniste à la fois jeune et au sommet de sa gloire. Il a la chance d’exercer son art sur un Stradivarius. À la sortie d’un concert, il est arrêté par le KGB et son violon lui est arraché. Il croit à un malentendu mais, sans procès ni explications, il est condamné à 20 ans de goulag, soit autant d’années des travaux forcés. Les autorités font croire à son épouse Galina qu’Ilia s’est enfui à Vienne en abandonnant femme et enfants. Par la suite, Galina et ses enfants sont envoyés en exil. Deux générations plus tard, Sacha Grenko, petit-fils d’Ilia et Galina, décide d’essayer de comprendre ce qui s’est réellement passé et aussi de savoir ce qu’il est advenu du Stradivarius. Et ce qu’il découvre n’est pas joli du tout.

Trois histoires sentrecroisent: celle du grand-père Ilia, le violoniste, qui essaye de rester en vie en pensant à sa famille et à la musique; celle  de la grand-mère Galina, qui se tue au travail pour nourrir et vêtir ses enfants au Kazakstan ; et celle de Sacha, de ses pérégrinations et de sa volonté à découvrir la vérité sur un sombre passé fait de mensonges et de manipulations.  Sans oublier la quatrième histoire, celle du Stradivarius. Le tout sur fond de brutalité dun régime totalitaire, le stalinisme. Un livre répertorié comme « policier », mais qui est bien plus que cela. Cest une véritable encyclopédie dune période noire, heureusement révolue. Et cest remarquablement raconté et écrit. "Prix des lecteurs sélection 2016" et "grand prix des lectrices Elle policier »; cest amplement mérité...
Coup de coeur: que de qualités dans ce livre de poche! À lire/à faire lire toute affaire cessante.

actualite qui sommes-nous contact
Création SIP