Le monarque des ombres

C’est l’histoire de Manuel Mena, grand-oncle de l’auteur, l'oncle de sa mère. Manuel Mena est mort en 1938, à l’âge de 19 ans, tué durant cette horrible guerre d’Espagne qui a opposé des Espagnols républicains à des Espagnols franquistes. C’est une histoire vraie que l’auteur ne voulait initialement pas écrire, car il avait honte: il est plutôt de gauche alors que Manuel Mena est franchement de droite: phalangiste et franquiste tout à la fois.
Une histoire qui n’a aucun intérêt pour le commun des lecteurs. Manuel Mena est absolument inconnu au bataillon et retournera à l’anonymat dès la dernière page du livre tournée.
Alors, pourquoi lire « Le monarque des ombres »?
Pour la minutie de l’enquête que  Javier Cercas mène sur sa famille, en toute objectivité, en dénichant même de rares survivants qui ont connus Manuel Mena il y a 80 ans. Pour la qualité du récit. Pour une traduction qui frise la perfection. C’est une histoire vraie qui n’a aucun intérêt et qui mérite d’être lue, même si elle sort de l’ordinaire, ou mieux, parce qu’elle sort de l’ordinaire.

actualite qui sommes-nous contact
Création SIP